Ile au milieu du lac d'Orta

DES LACS ET DES SUISSES / JOURS 2 & 3

Au revoir les marmottes, au revoir le mont blanc, au revoir les premiers mots d’Italien bafouillés,…

Mais si nous voulons arriver un jour à l’Est de l’Italie et ses promesses de montagnes grandioses, il nous faut reprendre la route !

 

 


+ Jours 2 & 3
+ Le voyage : Parc naturel du Gran Paradisio, Aoste, Lac d’Orta, Lac majeur, Lac de Côme, Côme
+ La route : 1140 kilomètres


 

Jeudi 04 Août

On repart sur nos pas, sur la seule et unique route qui s’enfonce dans la vallée de Valsavrenche et qui finit par nous amener dans la vallée d’Aoste, bien plus imposante et plus large que sa voisine. Adieu les bouquetins, on retrouve la civilisation et des paysages plus industriels.

 

Départ d'Aoste dans la lumière

 

La vallée d’Aoste est l’une des plus petites régions d’Italie, on longe pendant une grande partie de la matinée la rivière de montagne, devenue plus épaisse au fil des kilomètres. On croise de nombreuses ruines perchées sur les hauteurs.
Et ce matin, c’est opération salle de bain ! Autrement dit : trouver un petit lieu dans la nature, peu fréquenté, plat (croyez-moi, ce n’est pas gagné dans ces coins), où garer le camion. Bon à savoir : les routes de campagnes Italiennes dans les vallées : ça fait PEUR ! Non parce qu’on a eu la bonne idée de vouloir retourner dans les hauteurs, plus sauvages, en empruntant au hasard des petites routes qui semblaient monter….
Nous nous sommes retrouvés sur des chemins de terre à flan de falaises où ma seule occupation était de prier fort fort fort pour qu’aucune voiture n’arrive en face (car évidemment, il n’y a que des virages, zéro visibilité, et la moitié du temps zéro barrières).

Si vous avez peur sur les routes de montagnes Françaises, restez au fond de la vallée !

 

Départ d'Aoste dans la lumière

 

Après quelques impasses dans des fermes, on finit par se garer dans une petite clairière –en pente évidemment, ils ne connaissent pas le plat là-bas-.

Douche : Check ! On est tout beaux tout propres et parés pour une petite visite de la ville d’Aoste !

Cette dernière est plus petite que ce que je m’étais imaginé (35 000 habitants). Les abords sont plutôt industriels mais le centre-ville est ancien et plutôt joli. On déambule dans les rues pavés une bonne partie de l’après-midi.
De nombreux drapeaux ornent les balcons dans la vieille ville : France, Italie, Suisse, certains inconnus, … On s’interroge : soit ce sont des pacifistes dans l’âme amoureux de toutes les nations, soit il y avait des festivités ?

 

Ville d'Aoste et ses drapeaux

 

Il faut aussi savoir que la vallée d’Aoste est une région autonome (encore une !). Nous en traverserons quelques unes durant notre voyage : les langues des panneaux se mettent à changer sans que l’on traverse de frontières, c’est assez marrant. On s’est même retrouvés à passer des douanes sans se rendre compte que l’on était si proches d’un autre pays. Ce côté multiterritorial m’a bien plu, c’est assez insolites de naviguer entre des terres différentes, sans pouvoir mettre une étiquette particulière sur la zone ou l’on se trouve.

 

On finit notre ballade dans un restaurant/bar à vins -qui, coïncidence, figurait dans notre guide également–sauf que notre guide n’est pas une si bonne référence, on en a été assez déçus en général…-.
Le restaurant est assez charmant, on mange dans la cour intérieure joliment décorée et vivante. J’ai testé « L’hamburger di fagioli cannellini, radicchio e patate « , autrement dit un hamburger vegan à base d’haricots rouges, pas mauvais, mais moi qui vit à 80% par la gastronomie dans mes voyages, ce n’est pas encore ça !

 

Restaurant Ad Forum à Aoste

 La pluie nous aura délogés avant le dessert

 


+ Adresse : Ad forum – Via Monsignore de Sales, 11, 11100 Aosta, Italie – +39 0165 548510


 

On décide de dormir sur place. Le camion est stationné sur le parking d’une église, ça fera l’affaire (surtout que l’on avait un peu bu au restaurant 😉 Bon vin par ailleurs !)

 

Vendredi 05 Août

On quitte Aoste et ses vallées pleines de châteaux. On quitte également les paysages montagneux pour retourner vers du plat… Notre trajet nous emmène dans la région des grands lacs : la Lombardie !

Si vous devez faire le copilote en Italie, il y a un coup à prendre : les autoroutes sont les panneaux verts et les nationales les bleus ! Oui, c’est trompeur au début, on s’y est fait prendre quelques fois, quelle idée aussi d’inverser les couleurs 😉

La Lombardie ne sera pour nous qu’un point de passage : on doit les traverser pour arriver dans les Dolomites. Il y a bien une autoroute, mais on décide de zigzaguer entre les lacs…

 

Ponton d'Orta

Région des lacs et Lombardie

 

Si vous souhaitez vraiment découvrir cette région, ce n’est pas forcément l’idéal… En effet, une seule et unique route en fait le tour, on s’y retrouve avec tous les touristes et les italiens en weekend, à la queue leu leu. Il y a peu de bifurcations ou de lieux d’arrêts pour pouvoir se perdre et se laisser porter par le charme des lacs.

Pourtant, la région n’en manque pas. Toute cette zone semble figée dans les années 30. On y trouve de superbes villas de la belle époque. Je n’ose même pas imaginer la vue que certaines offrent depuis leur baies vitrées…

 

Les villas de Lombardie

Les jolies rues d'orta

Une fenêtre d'Orta

 

On avait pensé à la solution vélo pour mieux en profiter, on a vite déchanté : c’est suicidaire ! Routes ultrafréquentées, étroites, absence de trottoirs, évidemment pas de pistes cyclables. Niet, on reste dans le camion.

Notre point de chute pour le déjeuner sera Orta sur le lac d’Orta, une connaissance nous en avait vanté la beauté et en effet, c’est de toute beauté 😉

 

Ile d'orta au milieu du lac

Les ruelles d'Orta

Lac d'orta et vue sur l'ilot

 

Et la, enfin ! Un bon petit resto (c’est une obsession je vous dis…). Un peu à l’écart d’une petite place, la terrasse comporte 6/7 tables. C’est une épicerie fine qui propose de cuisiner les produits qu’ils ont en vente.

 

Restaurant à Orta : Pan vino

Salade sucré salé à Orta

Des assiettes simples avec de bons produits

Salade sucré/salé, avec des produits de la région. Miam

L'assortiment de pain de pan vino

L’assortiment de pain qui accompagne les plats est une vraie dégustation

 


+ Adresse : Vino pan – Piazza Mario Motta, 37, 28016 Orta San Giulio NO, Italie – +39 393 858 3293


 

Et c’est reparti pour la route… Et là surprise ! Des douanes ?

Qué pasa ? On s’est endormis et on a fait 1000 kms en somnambules ? Nonon, nous venons bien de quitter l’Italie. On ne l’avait pas vu venir celle la ! On mets un peu de temps à comprendre : péage pour coin touristique ? Frontière de pays autonome ? Finalement, le plus gros indice aura été le nombre in-croya-bles de voitures de luxes ! Et oui, on est en Suisse 🙂

Je ne veux pas faire marcher les clichés mais vraiment… Je n’ai jamais vu de ma vie autant de Roll Royce, de Porsches, de Mercedes,…

Retour en Italie vers le lac de Côme, et pour ne pas être original, on dort à… Côme ! Enfin du moins en périphérie. Pour le charme, on repassera : coincés entre des dizaines de grandes routes, le sol est boueux, l’eau chaude payante en supplément, le tout sans charme… On finit par abandonner nos guides qui ne nous auront pas donnés de bons tuyaux cette année….

Et demain, on arrivera enfin à notre destination 🙂

 


Les +

+ Le départ matinal d’Aoste dans une superbe lumière
+ Le bon repas d’orta
+ L’ambiance belle époque au milieu des lacs

Les –

+ La sensation d’être passé à coté de la région des lacs. En meme temps, on ne peut pas tout faire, et c’était bien une étape de passage 🙂
+ Le camping de Côme. On a craqué pour une douche chaude, mais finalement, on aurait mieux été en nature
+ Les guides du routard d’habitude de bons conseils


 

A suivre : L’arrivée dans les Dolomites

 


 

Voyage dans les Dolomites, traversée de la Lombardie et de la région des grands lacs.

 


 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur “DES LACS ET DES SUISSES / JOURS 2 & 3

  1. Je découvre votre blog de routards et je trouve ça super chouette de parcourir du (des) pays en van! Les photos sont très jolies surtout les deux premières! Je suis allée au lac de Côme et d’Orta en septembre et je suis également tombée sous le charme d’Orta, ses magnifiques chapelles sur le Mont Sacré et ses tagliatelles à la truffe d’Alba (oh la la!!). Et si la bouffe est une obsession (je comprends tout à fait :D), je partage des recettes (des sortes de food portraits) que des amis m’ont livré lors de voyages sur mon blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *