Le paysage des dolomites au matin, dans la brume

RANDO DOMINICALE DANS LES DOLOMITES / JOUR 5

Réveil brumeux, habillés, nous n’avons pas froid malgré les températures avoisinant les 0°C au réveil, merci petit camion et ton isolation <3

 

 


+ Jour 5
+ Le voyage : Cortina d’Ampezzo et les alentours
+ La route : 1660 kilomètres (oui, on a quasiment pas bougé 😉 )


 

Dimanche 05 Août

Il est temps de s’extirper du cocon ! Ouverture des portes : un paysage cotonneux, lumineux. C’est un plaisir de se réveiller ici, nous sommes entourés par les pins et dés que l’on lève la tête, nous sommes surplombés par les pics… D’ailleurs, surprise, il a neigé un peu plus en hauteur !! Ambiance ambiance pour milieu Aout 😉

Douchette sommaire au lavabo (Mui ça caille quand même, faut pas pousser pour la douche à la fraiche…), café bien chaud tout juste sorti du réchaud (le meilleur 😉 ) et petit déjeuner de compétition : il y avait un super primeur à Cortina… la demande Healthy doit être assez importante vue la clientèle de la vallée ;).

 

 

Petit déjeuner dans le camion

Le petit déj’ de compet’

 

Frais comme des gardons, on s’empresse de reprendre la route pour aller s’engouffrer sur les routes brumeuses du matin. Je plains le conducteur sur ces petits dédales de montagne avec la visibilité à 3 mètres, mais en ce qui me concerne, je me suis régalée avec l’appareil, j’adore ce genre d’ambiance…

 

 

La brume dans une vallée des Dolomites au matin

Les pins des Dolomites dans le brouillard matinal

La température au matin avoisine les 0°C

Je ne vous mens pas ! 3°C au compteur (bon par contre je crois que l’heure est mal réglée, on était déjà en vadrouille dans les picos à cette heure-ci). Vous remarquerez le cadre avec Loulou pour qu’il nous suive en toute circonstance 😉

 

La route se fait rapidement, on dormait non loin du départ de la randonnée. On redescend de quelques mètres d’altitude et le brouillard commence déjà à se lever. A notre arrivée, le parking est déjà bien rempli !
Nous prenons le télésiège pour nous emmener plus haut dans les pics (ça de moins à marcher 😉 ).

 

 

Le parking rempli au départ des télésiège pour la randonnée

Le parking autour du télésiège est bien rempli…

 

Je n’en avais jamais pris ailleurs que pour rejoindre des pistes de skis, c’est assez sympa 🙂 Par contre évidemment, il faut passer par le porte monnaie… Il y a un bon prix si on prend l’aller retour et si vous avez votre 4 pattes, pensez au coût de la place pour le toutou ! De mémoire, pour nous 2 aller retour, je crois que nous en avons eu pour 40€

Et oui, car ici, contrairement à Valsavarenche, c’est le paradis des toutous ! Il y en a partout et plein de services leur sont dédiés. Devant nous, sur les télésièges, une dame avait fait monter son énorme Huski. Ca me semble impensable avec Loulou, j’aurais une trouille bleue qu’il tombe.. (et puis faut déjà lui faire comprendre qu’il doit sauter sur le truc qui bouge, et ne pas aboyer dessus….).

 

 

Les télésièges dans les Dolomites

Les télésièges dans les Dolomites

Les télésièges dans les Dolomites

Le télésiège, ce n’est pas que pour le ski !

 

Pour la première randonnée dans les Dolomites, je ne vais pas m’étendre, les images parleront mieux que moi, et je ne vais pas encore me répéter en disant à quel point c’est joli, on a compris : les Dolomites c’est magnifique ! Alors place aux photos….

 

Randonnée dans les Dolomites

Randonnée dans les Dolomites

Randonnée dans les Dolomites

J’ai aimé le coté ludique de cette rando, avec quelques zones de grimpettes

 

Randonnée dans les Dolomites

Randonnée dans les Dolomites

Randonnée dans les Dolomites

Les paysages sont assez variés

 

Randonnée dans les Dolomites

On entend les motards dans toute la vallée

 

Randonnée Dolomites

 

On restera la journée à crapahuter dans les montagnes, un temps superbe, picnic avec vue, que demander de plus ? Le soir, on part en quête d’un camping pour se poser quelques jours.

D’ailleurs on a bien failli y couper car mon cher marsouin en passant devant l’entrée : « Ha ouais mais non, c’est un 3*, on va raquer là…. ». Oui, mon homme radine sur le camping alors qu’on dort dans un camion depuis une semaine, que voulez-vous… Désolée chéri, mais je veux une douche (et surtout c’est la période du mois ou l’on a besoin d’un minimum de confort, de ne pas être contrariées, d’un médecin parce qu’on a la crève, alors non chéri, on ne discute pas 😉 )

En tout cas, même si l’attrait du camping sauvage reste fort, nous ne l’avons pas regretté. Le camping est ultra nature, très bien équipé, on avait notre emplacement à coté d’une rivière de montagne bleue (et gelée), le tout au pied des falaises. Rien à voir avec la mauvaise expérience de Côme !

 


+ Adresse du super camping : International camping Olympia – Loc. Fiames, 1 – 32043 Cortina d’Ampezzo (BL) – Tel/Fax +39/04365057 – Super accueil, super service et bons prix 🙂 J’en reparlerais dans les prochaines notes


 

Petit conseil de Vanlife : Ne prenez pas des sacs poubelles pour la poubelle ET le linge sale…. Si vous avez un marsouin comme le mien, à tous les coups il vous jettera le linge sale dans la première poubelle de camping venue et vous demandera d’aller laver les ordures…..

 


Les +

+ L’escursion dans la brume et les paysages surnaturels du matin
+ Les paysages magnifiques encore et toujours
+ La rando accessible en télésiège

Les –

+ Encore une fois, pas grand chose ici 🙂


 

A suivre : Les dolomites en vélo (Ou comment dire adieu à ses cuisses…)

 


 

Pinterest - Roadtrip en camion dans les Dolomites

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires sur “RANDO DOMINICALE DANS LES DOLOMITES / JOUR 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *